[Club PEAK] Favoriser concrètement l'innovation ouverte avec les fournisseurs au panel

27 octobre 2020

Le 21 octobre 2020, près de 25 professionnels de la fonction Achats ont assisté au Club PEAK sur une problématique de taille :

“Comment favoriser l’innovation ouverte avec les fournisseurs déjà au panel, et comment cela nous permettra de faire face à la situation actuelle et répondre aux objectifs d’exigences contextuelles, de réduction de coûts notamment, fortement d’actualité ?”

Pour échanger autour de cette thématique, Marc Jakubowski, Directeur Achats et International de Bouygues Construction (BYCN), nous a apporté son témoignage concret et son retour d’expérience sur une démarche engagée par son groupe auprès de 16 fournisseurs en région Auvergne Rhône-Alpes, pour développer leur capacité à innover, et ce, dans le contexte actuel.

Pour accompagner Bouygues Construction, Thésame lui a proposé le programme Grappe Client-Fournisseurs de son Lab PEAK qui a mobilisé le dispositif Ambition Région Innovation de la région Auvergne Rhône-Alpes. Cette démarche très opérationnelle et pionnière en France a été présentée par Jean Breton et Sandra Cheriti (PEAK Thésame) et Christelle Chirossel (CCI Lyon Métropole).

Puis pour développer le lien entre pairs de la fonction Achats, des groupes de travail sur les bonnes pratiques des diverses organisation présentes ont été mis en place.

 

Bouygues Construction soutient l’innovation de ses fournisseurs stratégiques en région Auvergne Rhône-Alpes à l’aide du programme PEAK

Depuis maintenant plusieurs années, Bouygues Construction porte un fort intérêt à l’innovation et en fait un axe majeur dans son développement. Le service Achats, pilier central au sein de la société, s’est intéressé fortement à l’open-innovation avec l’envie d’accompagner ses PME, les faire monter en compétences pour développer de nouvelles innovations.

Pour cela, Bouygues Construction, à l’aide du programme PEAK, s’est engagé à faire progresser ses fournisseurs stratégiques en management de l’innovation, à faciliter l’accès de ses experts pour faire des retours qualifiés sur leurs projets d’innovations, à donner l’opportunité de les tester sur les chantiers, et à continuer l’accompagnement des PME à la suite de ce dispositif Grappe Client-Fournisseurs.

Au total, pour 16 PME de la région Auvergne Rhône-Alpes, cela représente 128 demi-journées d’accompagnement, 32 journées de formation, plus de 100 mises en relation et une quinzaine de solutions innovante proposées !

Ce programme a apporté de la valeur ajoutée tant pour les fournisseurs que pour Bouygues Construction : des innovations déployées, des relations partenariales qui ont du sens, des Chiffres d’Affaire qui ont augmenté, etc. De plus, les fournisseurs ont pu prendre connaissance de l’organisation de leur client, de ses attentes, ses stratégies d’Achats et Innovation pour appréhender au mieux les besoins clients.

Multiplier les fournisseurs n’est pas une stratégie positive pour l’innovation, il est préférable de se concentrer sur ses fournisseurs déjà au panel et de créer une relation « win-win » !

Après le développement de 2 grappes Client-Fournisseurs avec des PME sur la région AURA, Bouygues Construction lance, en 2021, une 1ère grappe PME dans la région Pays de la Loire et une grappe ETI dans la région AURA.

 

Une articulation des différents programmes mobilisés

Pour discuter plus amplement de la déclinaison opérationnelle du dispositif de Grappe, Jean Breton et Sandra Cheriti (PEAK Thésame) et Christelle Chirossel (CCI Lyon Métropole) sont intervenus en complément de Marc Jakubowski.

PEAK, programme d’apprentissage de la collaboration en innovation ouverte avec les fournisseurs, s’appuie sur un dispositif financé par la région AURA, piloté par Thésame avec l’appui du réseau CCI : le programme « Ambition Région Innovation – Optimiser ma politique d’innovation ». Ce programme aide à mettre en place et pilote un processus qui permet l’émergence de projets en maximisant leur chance de réussite. Le dispositif de grappe contient un accompagnement du grand-compte, et d’un accompagnement individuel pour chacune des PME sur des problématiques variées comme la création de nouveaux business models, l’organisation, le marketing, ou le management de projet d’innovation, etc.

 

Quels sont les facteurs clés de succès ?

En interne, il est important que l’ensemble de l’organisation soit impliquée dans la démarche et principalement le Directeur Générale, qui choisit de faire de l’innovation un axe principal, une valeur clé de l’entreprise. Les objectifs doivent être bien définis en amont pour pouvoir évaluer au mieux la capacité d’innover et la motivation des fournisseurs PME. De plus, il est important que tous les services, de la R&D aux Achats en passant par les opérateurs sur les chantiers, collaborent pour aller ensemble vers une même direction : l’innovation.

L’intégration de la R&D au sein du projet est une priorité car l’open-innovation peut vite être perçu comme de la concurrence par rapport à l’innovation interne. Il est donc nécessaire de l’intégrer au mieux, de présenter la complémentarité qu’il y a. L’acheteur a pour rôle de mettre en relation les besoins et attentes de la R&D avec les innovations des fournisseurs.

Faire de l’innovation pour faire de l’innovation n’est pas l’objectif !

La sélection des fournisseurs stratégiques se fait par rapport aux axes d’innovation définis en amont en interne. Ces derniers temps, la transition écologique est un sujet de plus en plus important, et il est préférable de sélectionner des entreprises (des start-ups, des PME, des ETI) partageant ces orientations (valeurs et savoir-faire). Et, il est du devoir des grands groupes de favoriser ses fournisseurs locaux, lorsque cela est possible en regard du sourcing à l’international.

Attention aux risques de dépendance du fournisseur PME !

 Le client aide les fournisseurs à innover et à déployer de nouveaux produits, nouveaux process mais il est risqué de tout miser sur une seule innovation. Pour limiter cela, lors de ce programme, les fournisseurs ont un accompagnement personnalisé avec un consultant, qui va les aider individuellement, que ce soit pour sortir d’un mono-marché, surveiller leur taux de dépendance, etc.

 

Pour en savoir plus sur l’initiative de Bouygues Construction avec le Lab PEAK:

Article “BOUYGUES CONSTRUCTION RENFORCE SES RELATIONS AVEC SES FOURNISSEURS FRANÇAIS GRÂCE AU DISPOSITIF GRAPPE DU LAB PEAK”

 

 

Un échange de bonnes pratiques entre pairs de la fonction Achats

Deux groupes de travail ont été mis en place, à la suite du témoignage de Marc Jakubowski, pour :

Partager des expériences en matière d’innovation ouverte, des témoignages de projet innovant en lien avec les fournisseurs au panel, en citant les faits marquants, les bénéfices, les difficultés rencontrées …

Grâce à ce partage d’expériences, les entrepris présentes ont eu une prise de recul, une meilleure compréhension des difficultés rencontrées, pour converger sur des bonnes pratiques pour la suite.

Dans un premier temps, tous ce sont rejoints sur l’idée de relation de confiance importante. La confiance doit être présente en interne, de l’organisation envers le porteur de projet, entre les services (entre R&D et Achats par exemple), ou encore en externe, entre les différentes organisations, une relation de confiance entre client et fournisseurs.

L’éco-responsabilité, est un autre point qui a été abordé. Les participants ont fait part de la pression qui repose sur les acheteurs face à ce sujet, et au rôle important que peuvent avoir les intermédiaires ou les institutionnels comme Thésame ou la CCI pour accompagner les entreprises à prendre le virage de la transition écologique et sociale. De plus, comme il a été souligné, il est important pour les grands groupes de prendre conscience de leur rôle, d’être présents pour guider et porter leurs fournisseurs avec eux.

Enfin, un débat a été ouvert par les participants sur le besoin de cadrage d’un projet d’innovation. Certaines organisations optent pour un projet cadré, avec un process semblable à un projet de développement « classique », avec une définition claire des objectifs en amont alors que d’autres préfèrent être plus lestes dans le process, laisser une liberté de faire sans imposer de délais, de budget.

 

 

LE CLUB PEAK

En croisant les enjeux de collaboration client-fournisseur, de création de valeur et d’innovation de la fonction Achats avec les nouveaux défis auxquels nos entreprises sont d’ores et déjà confrontées, les rencontres du Clubs offrent des débats enrichissants sur des problématiques actuelles de la fonction Achats.

Le club PEAK s’adresse aux entreprises qui souhaitent progresser sur leurs pratiques collaboratives avec leurs fournisseurs. L’objectif ? Créer de la valeur par l’innovation collaborative, améliorer la qualité de vos relations et développer votre capacité à innover.

Les avantages du Club PEAK :

  • Échanger avec des experts de qualité sur le management de la relation fournisseur et progresser dans la mise en application par l’exemple de ses pairs,
  • Appartenir à un réseau régional à taille humaine -une vingtaine d’adhérents- dans lequel sont garantis la confidentialité des échanges et la diversité sectorielle des membres non-concurrents,
  • Partager ses problématiques lors de séances de travail, qui facilitent les réflexions et les débats grâce à la profondeur des sujets traités, l’esprit pionnier et une position stratégique.

 

Découvrez le Club PEAK

Partagez l’info sur vos réseaux !

Ces actualités pourraient également vous intéresser :

Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer