Groupe EDF

Dans le cadre de son nouveau programme scientifique, les équipes de recherche de Peak (Thésame, EMLyon, Cabinet Correl, Université de Clermont Auvergne) participent à l’animation de la journée de lancement du projet ICOVET (Innovation Collaborative sur les Vêtements de Travail) du Groupe EDF.

Dans la continuité des démarches du Groupe EDF en matière de RSE et d’économie circulaire, la Direction du Développement Durable et la Direction des Achats Groupe se lancent ensemble dans une démarche de recherche d’innovation sur l’économie de la fonctionnalité. Le Comité de Pilotage de cette initiative a choisi d’illustrer cette démarche sur le besoin en vêtements de travail. En s’associant les services d’une équipe de chercheurs sur l’économie de la fonctionnalité du programme Peak 3.0 (Thésame, EMLyon, Cabinet Correl, Université de Clermont Auvergne) et de l’ensemble des parties prenantes associées aux vêtements de travail, le Groupe EDF souhaite revisiter la totalité de la chaîne de valeur depuis les filières de fabrication, de logistique et de services associés et de stimuler l’innovation de rupture grâce à une plus grande collaboration avec les fournisseurs. Le champ d’étude est vaste : il va depuis la matière première pour la réalisation du fil en passant par le filage, le tissage, l’ennoblissement technique, la confection des vêtements, la logistique d’approvisionnement, le renouvellement des besoins, le lavage jusqu’au retour vers une économie circulaire. L’ensemble du cycle de vie du vêtement sera pris en compte.

Ce projet a pour objectif de revisiter de façon collaborative, en interne (Développement Durable, Qualité, Ressources Humaines, Santé sécurité, Utilisateurs des métiers techniques…) et en externe avec les fournisseurs, la façon dont les services associés peuvent être couverts. En effet, un des axes de la démarche proposée consiste à associer à cette réflexion, des acteurs de la chaîne de valeur aussi bien de l’interne que de l’externe, afin de trouver ensemble un mode qui garantisse la sécurité des travailleurs d’EDF sur la base de leurs besoins fonctionnels tout en étant plus respectueux de l’environnement et des personnes.

Les équipes de recherche de Peak 3.0 sont fières d’accompagner le groupe EDF sur le projet ICOVET sur la réflexion et la formulation de nouvelles opportunités de Business Models de rupture. Le projet de recherche-action de Peak 3.0 articulé avec lCOVET s’intègre dans le nouveau programme scientifique Peak 3.0 (2017-2020) coordonné par Thésame avec le soutien de Groupe EDF, de Somfy, de NTN-SNR, d’ARaymond, de MérieuxNutriSciences, du F2I/UIMM, de l’UDIMERAA, de la PFA, de l’Etat et du Caisse des Dépôts dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), et des fonds européens Feder mobilisés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.