Le patron des achats d’Elta, filiale du groupe Areva, n’a pas seulement eu recours à la rationalisation du panel pour optimiser le management de ses sous-traitants, mais à su transformer ces derniers en véritables partenaires intervenant en amont dans les process de production.

Déployer une gestion efficace et innovante de la relation fournisseurs : c’est peu ou prou le défi relevé par Christophe Epinay, directeur achats d’Elta, filiale du groupe Areva spécialisée dans la fourniture d’équipements électroniques pour environnements sévères. « Dès mon arrivée dans l’entreprise en 2005, j’ai employé les grands moyens pour bâtir une direction achats mâture, capable d’activer tous les leviers achats traditionnels – rationalisation, négociation, contractualisation…- au delà de la passation de commande et autres missions d’approvisionnement stricto sensu », confie ce dernier.

Article paru sur Décision Achats rédigé par Charles Cohen

Lire la suite

Partager