Améliorer ses compétences collaboratives

Nos offres de services

Améliorer ses compétences collaboratives

Sur des marché des plus en plus compétitifs, innover devient incontournable pour se développer, voire pour survivre. Les entreprises ne peuvent plus se contenter de leurs ressources internes. Elles doivent s’ouvrir sur l’extérieur et apprendre à collaborer avec leur écosystème et à gérer des ressources externes pour développer leur capacité d’innovation. Il s’agit d’une vraie mutation des fonctions Achats, mais aussi du mode de management des entreprises.

Le référentiel de compétences du management collaboratif des fournisseurs pour innover

Développer l’innovation par la collaboration avec ses fournisseurs fait appel à des compétences spécifiques et nouvelles, pour développer et piloter sainement ces partenariats et ainsi augmenter sa capacité d’innovation.

Philippe Babou, Directeur Achats, ARaymond

Il s’agit de faire le lien entre les besoins de l’entreprise (innovations produits, matériaux, procédés, etc.) et les ressources externes potentielles (fournisseurs/partenaires, écoles, instituts de recherche, etc.) préalablement identifiées, pour faire les bons choix stratégiques pour l’avenir. La fonction Achat est alors la mieux placée pour devenir le point central entre les écosystèmes internes et externes pour répondre à ces enjeux.

Cette nouvelle approche mêle à la fois les compétences des fonctions achats, innovation, ou encore gestion de projet. Elle voit ainsi naître de nouveaux métiers, tels que Responsable Achat Innovation.

Cette fonction émerge au sein des entreprises, comme en témoignent les interviews ci-dessous.

Cyril Pourreuix, Acheteur Innovation, NTN-SNR

Leslie Dupuis, Leader Achats Innovation, Somfy

Un référentiel de compétences développé par des professionnels pour des professionnels

Le « Référentiel de compétences du management collaboratif des fournisseurs pour innover », piloté par le Lab PEAK (Collaborative & Open Innovation) chez THESAME INNOVATION, est en cours de construction. Il est le fruit d’une collaboration avec de nombreux acteurs de l’enseignement, de la recherche et de l’industrie. Ce référentiel de compétences répond à une tendance métiers et compétences associées.

Il permet d’accompagner les entreprises et leurs salariés pour anticiper la transition.

Il a pour objectif de donner les clés aux écoles, organismes de formation, académies d’entreprises spécialisés en achats et/ou innovation pour former les talents de demain.

Ce référentiel s’adresse également aux responsables RH pour les aider dans la spécification des nouveaux métiers nécessaires à la conduite de l’innovation ouverte avec des fournisseurs.

En complément, les acheteurs ou chefs de projets innovation trouveront, dans ce référentiel, des opportunités d’évolution professionnelle.

Cette démarche correspond à une évolution des attentes des collaborateurs, qui sont davantage en quête de sens et de nouvelles pratiques.

Richard Calvi, Enseignant chercheur, Université Savoie-Mont-Blanc

Les rôles clés de l’innovation collaborative

Le référentiel de compétences distingue deux situations complémentaires pour innover :

  • Le projet d’innovation « d’exploration », orienté innovations de rupture avec des fournisseurs ;
  • Le projet d’innovation « d’exploitation », orienté innovations incrémentales avec des fournisseurs.

Six rôles sont identifiés selon leur niveau de responsabilité et leur contribution au Management Collaboratif des Ressources Externes pour innover :

Quatre rôles opérationnels au niveau des projets d’innovation qui constituent le cœur du référentiel :
  • Chef de projet et opérationnel impliqués dans un projet d’innovation « d’exploration », 
  • Chef de projet et opérationnel impliqués dans un projet d’innovation « d’exploitation »
Deux rôles au niveau de l’entreprise qui conditionnent le bon déroulement des projets d’innovation collaborative avec les fournisseurs :
  • Un rôle stratégique de niveau Dirigeant
  • Un rôle tactique de niveau Manager

Des compétences nouvelles sont requises pour exercer ces rôles clés. Pour manager ces situations d’innovation collaborative, deux approches complémentaires permettent de développer le potentiel d’innovation des rôles clés identifiés :

  • Le développement de compétences de type « capacité d’action » pour conduire les activités d’innovation collaborative
  • La mobilisation d’aptitudes spécifiques pour collaborer en innovation

La collaboration clients-fournisseurs, un levier de compétitivité pour répondre aux enjeux de la filière automobile française

« Cette transformation en profondeur de la filière ne se fera pas sans les femmes et les hommes, sans miser massivement sur le capital humain, les talents et les compétences. Ici, la clé, c’est l’anticipation : l’anticipation, notamment, des nouveaux métiers et des nouvelles compétences qu’impliquent de si profondes mutations. » 

Luc Chatel, Président de la Plateforme automobile et

Président du Comité stratégique de la filière automobile

Le besoin de développement de ces nouvelles compétences est particulièrement important au sein de la filière automobile, qui est particulièrement impliquée dans la construction de ce référentiel. La Plateforme automobile (PFA) soutient le Lab PEAK dans cette démarche et l’a intégré dans son Projet ACE (Attractivité Compétences et Emploi), qui soutient le développement de l’emploi dans la filière à travers le site Monfuturjobauto.fr. Par ailleurs, de nombreuses entreprises de la filière apportent leurs expertise et bonnes pratiques à la construction de ce référentiel.

La filière automobile française fait effectivement face aujourd’hui à une disruption technologique et sociétale, avec en particulier les nouveaux usages de l’automobile, l’avènement des véhicules connectés et autonomes, ou encore la Loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Pour faire face à ces enjeux, qui requièrent des compétences nouvelles (gestion de données, électrification des véhicules, etc.), et maintenir sa compétitivité sur un marché très concurrentiel, la filière doit se réinventer et mieux collaborer. « Personne ne réussira seul » précise Luc Chatel. C’est en relevant ce défi collaboratif que les entreprises pourront développer leur capacité d’innovation et ainsi transformer ces défis en opportunités à saisir.

-
-
Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer